Le colonialisme allemand – aperçu

Dès 1884, l'Empire allemand prit possession de colonies outre-mer et de protectorats. Les initiatives de marchands privés, tel Carl Peters, ainsi que de diverses sociétés coloniales qui occupaient des points marchands d'importance stratégique pour des raisons purement économiques, en constituaient le point de départ. Dans un premier temps, l'idée que l'Empire allemand conquière des colonies faisait débat. Le chancelier Otto von Bismarck fut d'abord défavorable à cet aventure qu'il jugeait inutile et coûteuse, mais il finit par mettre ces territoires sous la protection de l'Empire. Lors de la Conférence de Berlin en 1884/85, les territoires acquis de manière interlope par les sociétés privées devinrent des « protectorats » impériaux et passèrent ainsi pour un projet d'état.

En novembre 1884, à l'invitation du gouvernement allemand, les principales puissances européennes ayant des projets coloniaux se retrouvèrent à Berlin pour délibérer sur le partage du continent africain. Par la suite, l'Empire allemand obtint les colonies du Cameroun, du Togo, du Sud-Ouest africain allemand (aujourd'hui Namibie), de l'Afrique orientale allemande (aujourd'hui : partie continentale de la Tanzanie, Rwanda et Burundi), de Kiautschou en Chine ainsi que de Samoa et de la Nouvelle-Guinée allemande dans le Pacifique, et dépouilla les habitant(e)s établi(e)s dans ces territoires de leur propriété, de leur dignité, de leur culture et souvent de leurs vies.(1) La population indigène fut privée de son évolution propr dans l'histoire – celle-ci fut alignée sur les intérêts principalement économiques des colonisateurs et dirigée de l'extérieur.(2)

Dans presque toutes les colonies les colonisateur(-trice)s rencontrèrent la résistance plus ou moins intense des habitant(e)s. Le plus souvent l'armée coloniale allemande écrasa dans le sang toute forme de résistance contre la prise de possession. Les deux principaux exemples au cours de ces nombreuses guerres coloniales furent la lutte contre la Rébellion des Maji-Maji en Afrique orientale (1905 – 1907) et le génocide des Héréros et des Namasquas dans l'actuelle Namibie. Environ 75 000 Héréros et Namasquas y ont péri en 1904/05 dans la guerre contre les allemands.(3) Des excuses officielles de la part de l'Allemagne n'ont toujours pas été prononcées.

La période coloniale de l'Empire allemand commença officiellement en 1884 et prit fin avec le Traité de Versailles en 1919. Suite à la défaite lors de la Première Guerre mondiale, les colonies allemandes devinrent des Mandats de la Société des Nations sous l'administration d'autres puissances coloniales. Pourtant, dans l'entre-deux-guerres, l'idée d'un révisionnisme coloniale devint un courant populaire qui s'allia au national-socialisme montant : les protagonistes nazis pensaient que l'Allemagne avait été injustement privée de ses colonies et réclamaient la récupération des colonies.(4) Au Troisième Reich les associations coloniales furent regroupées dans la Ligue coloniale du Reich et l'on créa un Office pour la politique coloniale.

Bien que la décolonisation de l'Afrique soit considérée comme achevée après la deuxième moitié du 20ième siècle, les conséquences du colonialisme se font encore sentir aujourd'hui . C'est à travers le colonialisme historique que se sont établies des structures politiques et économiques ainsi que des représentations du monde. La catégorisation en colonisateur(-trice) et colonisé(e) se perpétue dans des oppositions tel Blanc / Noir, peuple primitif / peuple civilisé ou encore pays en voie de développement / nation industrielle.

  • (1) Cf. Sebastian Conrad: Deutsche Kolonialgeschichte. C.H. Beck: München 2008, S. 28 – 34.
  • (2) Cf. Jürgen Osterhammel: Kolonialismus. Geschichte – Formen – Folgen. C.H. Beck: München 1995, S. 19ff.
  • (3) Cf. Sebastian Conrad: Deutsche Kolonialgeschichte, a.a.O., S. 53.
  • (4) Cf. Alexandre N'Dumbe: Was wollte Hitler in Afrika? NS-Planungen für eine faschistische Neugestaltung Afrikas. IKO: Frankfurt 1993, S. ???.
Images sur cette page :

en haut à droite : Wikimedia

Colonies en Afrique 1914

 

 

 Belgique

 Allemagne

 France

 Royaume-Uni

 Italie

 Portugal

 Espagne